SEIPA : une nouvelle forme d’allergie digestive

SEIPA signifie Syndrôme Enterocolite Induit par des Protéines Alimentaires.

Le SEIPA est un forme d’allergie alimentaire retardée non igE médiée, qui affecte l’appareil digestif. Le SEIPA présente une inflammation de la muqueuse intestinale et augmente la perméabilité des intestins.

Les symptômes classiques du SEIPA comprennent :

  • vomissements abondants
  • diarrhée
  • déshydratation

Ces symptômes peuvent avoir pour conséquence une léthargie, un changement de température corporelle et de la pression artérielle.

Il existe 2 types de SEIPA

SEIPA Chronique :

affecte biens souvent les nouveaux nés et est provoqué par des aliments consommés quotidiennement ex : lait de vache. On aura alors :

  • des vomissements intermittents et des diarrhées/constipation en alternance
  • perte de poids
  • difficulté de croissance
  • léthargie
  • distension abdominale
  • pâleur
  • irritabilité

SEIPA Aigu :

lors de la diversification alimentaire avec pour symptômes :

  • vomissements entre 1 à 6h après l’ingestion de l’aliment en cause
  • diarrhée
  • déshydratation
  • léthargie
  • basse pression
  • tachycardie
  • baisse de la température

La forme aiguë de ce syndrome peut donner un choc hypovolémique

Il n’existe pas de tests de dépistage à ce jour, les patchs tests, les prise de sang pour dosage igE… sont inefficaces.

Le diagnostic reposera sur les observations des parents ainsi que celles d’un gastro-entérologue.

Cette forme d’allergie se réduit pour parfois disparaitre entre l’âge de 3-5 ans, mais peut tout aussi bien restée et même atteindre des enfants plus grands et adultes.

Lors des analyses sanguines on constatera un taux des plaquettes, globules blancs, neutrophiles et leucocyte élevé pour la forme chronique et un taux des globules blancs, éosinophiles, leucocytes élevé et un taux de fer bas.

Les aliments impliqués dans ce type d’allergie sont : (liste non exhaustive)

  1. lait de vache
  2. riz
  3. soja
  4. avoine
  5. poulet
  6. poisson
  7. œuf
  8. blé
  9. dinde
  10. agneau
  11. tomate
  12. carotte
  13. haricot vert
  14. lait de chèvre

A ce jour, il n’existe pas de traitement pour traiter le SEIPA, seule l’éviction doit être mise en place. L’enfant pourra aller à l’école avec un PAI afin d’avoir des médicaments en cas de choc et son panier repas adapté.

N’hésitez pas à en parler à votre pédiatre, allergologue si ces symptômes correspondent à votre enfant, cette forme d’allergie est encore très peu méconnue en France.

 

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *