Probiotique sans lactose

Probiotique sans lactose : comment bien choisir ?

Lors d’un de mes précédents articles je vous parlais des probiotiques sans lait pour les enfants et des dosages recommandés.

Je teste depuis quelque temps un probiotique sans lactose, sans gluten PROBIOPUR® des Laboratoires Nutrixeal

Il s’agit d’un symbiotique de dernière génération il est :

  • sans lactose
  • sans caséine
  • sans gluten
  • sans dioxyde de titane (E171)
  • sans E572
  • sans levure
  • sans colorant
  • sans conservateurs
  • sans maïs
  • sans OGM
  • sans soja
  • sans nanoparticule
  • et non testé sur les animaux

Et oui ça fait beaucoup de sans ce qui en fait un complément nutritionnel de qualité !

Plusieurs dosages existent : 5 Milliards (parfait pour les enfants) 10 Milliards ou 30 Milliards (pour une cure d’attaque)

Il est composé de 7 souches de probiotiques qui luttent efficacement contre le syndrome de l’intestin irritable entre autre mais aussi aident dans le cas de candidose par exemple.

La gélule a un douche micro-encapsulage (polysaccharide+protéique) permettant ainsi une protection optimale des souches.

Les souches ne sont pas cultivées sur des dérivés de produits laitiers point extrêmement important lorsque l’on est allergique ou intolérant au lait de vache.

Autre point important pour moi, étant donné que je souffre d’une maladie auto-immune, je lis très attentivement les compositions et je bannis à chaque fois que cela est possible les additifs ces fameux E qui nous empoisonnent la vie.

Revenons sur le dioxyde de titane ou le E171 et pourquoi il est important de ne pas en consommer

C’est un opacifiant universel on le retrouve un peu partout : comprimés, gélules, cosmétiques, dentifrices..

On le trouve sous forme de poudre très fine, constituée de micro/ou et nano particules

Il est répertorié comme cancérigène potentiel susceptible de provoquer des réactions oxydantes dangereuses pour les structures de l’ADN et inhiberait les mécanismes de réparation de l’ADN.

Dans les compléments alimentaires, il ne passerait qu’en faible quantité via la paroi intestinale si cette dernière est saine. Mais lorsqu’elle est hyper-perméable (maladie de Crohn, Cœliaque…) le E171 serait absorbé en grande quantité.

Plus les particules sont petites (nano-particules) plus la toxicité est grande

Le E572 Stearate de magnésium est quant a lui un anti agglomérant qui évite aux poudres de coller dans les machines fabricant des gélules Il permet de réduire les cycles de nettoyages et de faire tourner plus vite les machines.

Il provient principalement de la distillation industrielle de l’huile de palme.

Il n’y pas d’études le classant cancérigènes mais par principe de précaution NUTRIXEAL n’en utilise pas dans ses probiotiques et compléments alimentaires.

Pourquoi est-ce que je prends un probiotique sans lactose ?

J’ai une maladie auto-immune, des intolérances alimentaires et les probiotiques me sont d’un grand secours.

On sait aussi qu’ils agissent sur des terrains d’état dépressif et sur les maladies articulaires c’est donc un allié de choix.

J’ai choisi ce laboratoire car il est basé en région Rhône-Alpes et j’aime consommer « local » mais aussi parce que le professeur qui me suit m’a recommandé leurs produits.

Quant à la composition (je prends des gelules de 10 Milliards), 1 gelule contient :

  • Lactobacillus acidophilus LH5 : 1,43 milliards UFC (Unités Formant Colonie)
  • Lactobacillus plantarum LP1 : 1,43 milliards UFC
  • Lactobacillus rhamnosus LR3 : 1,43 milliards UFC
  • Bifidobacterium breve BR2 : 1,43 milliards UFC
  • Bifidobacterium lactis BL2 : 1,43 milliards UFC
  • Bifidobacterium longum BG3 : 1,43 milliards UFC
  • Streptococcus thermophilus ST3 : 1,43 milliards UFC
  • Fibres d’acacia (prébiotiques) : 400 mg

Si vous souhaitez commander ce probiotique sans lactose : laboratoires NUTRIXEAL

Et non pas de code promo à la clé, je partage juste ce coup de cœur qui m’aide beaucoup car je sais à quel point il est difficile de trouver un produit de qualité et « sans ».

Pour aller plus loin sur les probiotiques :

Le grand livre des probiotiques et prébiotiques , Daniele Festy

Le charme discret de l’intestin, , Giulia Enders

Et sur les additifs :

Additifs alimentaires danger, Corinne Gouget

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *