Pâtisserie sans lait sans oeufs

Si je vous dis qu »il existe un petit livre bourré d »astuces avec des desserts sans laits, sans oeufs qui coûte seulement 3,95€ vous me croirez ?

Oui….vous avez bien raison ! J »ai eu envie d »en savoir un peu plus sur Anne Brunner l »auteur de ce petit ouvrage à mettre entre toutes les mains !

C »est parti pour la petite interview :

 

Anne Brunner en quelques mots : qui êtes vous, où vivez-vous que faites-vous actuellement….

Je suis une cuisinière passionnée, souvent stimulée par mes convictions écolos : j »aime cuisiner les produits bio, de préférence végétaux, locaux et de saison. Mes petits plats restent toujours simples, faciles à préparer, pas trop chers. Et j »aimerais qu »ils plaisent aussi à mes enfants. Ça ressemble parfois la quadrature du cercle… Pour partager sur ces sujets, j »anime depuis 2005 un blog intitulé « blogbio ». J »ai écrit une dizaine de livres de cuisine dont : « Laits et yaourts végétaux faits maison » »

Je vis à Tours dans la région Centre. J »habite le centre ville, mais cela n »empêche pas de cueillir quelques plantes sauvages comestibles ou de cultiver un potager au sein de jardins familiaux urbains. Enfin je m »investis dans la vie associative pour promouvoir la consommation bio et locale autour de chez moi.

Dites nous en un peu plus sur votre dernier ouvrage « Pâtisserie sans lait et sans œufs »

 

Quand on ne peut ou ne veut pas utiliser de beurre ni d’œuf dans les gâteaux, on peut avoir l »impression d »être « privé de dessert »…
Mes premiers essais sans lait ni œuf ont été des ratages mémorables. Un pain sucré ne fait définitivement pas un bon gâteau.

Devant cette difficulté, je propose d »explorer toutes les pistes techniques pour redonner du gonflant, du moelleux, de l »onctueux, du doré et du goût à nos pâtisseries. Parmi ces pistes, j »utilise par exemple de la compote, des graines de lin moulues, du tofu soyeux, de l »huile d »olive, de la purée d »amande, de la farine de maïs… Et j »ai testé et approuvé une douzaine de recettes, qui permettent d »avoir un répertoire de recettes qui marchent : moelleux au chocolat, tarte au citron, biscuits choco-noisette, cake moelleux, clafoutis aux griottes…

Vous avez également écrit d »autres livres, d »où vient cette passion pour la cuisine différente ? 

 

Mon point de départ, il y a une dizaine d »années, c »était de répondre pour moi et ma famille à cette question : comment manger bio, dans le respect de mes convictions environnementales et sociales, sans dépenser plus ?

Cette recherche systématique autour de la question budgétaire et du « coût » du bio m »a conduite très vite en cuisine. Je me suis mise à acheter des produits de base, très simples (légumes, farine, huile…) et à chercher des idées pour renouveler ma cuisine de tous les jours. C »est ainsi que je me suis intéressée progressivement à la cuisine végétarienne, en utilisant les produits bio de façon de plus en plus systématique.

Puis, quand mon deuxième fils est né, il a montré très vite une aversion et une intolérance pour les produits laitiers. J »ai découvert la difficulté de vivre avec une intolérance alimentaire, mais aussi la stimulation que cela représente en cuisine.

Pourquoi avoir fait le choix de privilégier des farines autres que la farine de blé ?

Juste pour le plaisir ! Chaque farine a ses particularités, son goût, sa couleur. La farine de maïs apporte une belle couleur jaune à mon clafoutis, la farine de riz apporte de la légèreté aux gâteaux…

Quelle est votre recette fétiche ?

 

Je penche pour les muffins aux petits fruits. J »aime beaucoup les fruits rouges, en été et même surgelés, en hiver. Et je suis fière de la pâte de ces muffins, qui gonfle et dore comme on l »aime. 

Dans votre panier gourmand composé chez Allergie & Co il y aurait… ?

 

Le lait d »amande et du miel de châtaigner me font saliver…

Une idée pour un goûter d »enfant dernière minute ?

Vraiment à la dernière minute ? J »apporte souvent un fruit à la sortie de l »école. C »est le moment de la journée où mes enfants le mangent le plus volontiers. A cette saison, c »est facile de les régaler, avec une petite pomme à croquer, des physalis de notre jardin ou une demi-grappe de raisin.

 

 

 

 

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *