La maladie de Crohn

La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique du système digestif qui oscille entre phase de poussées et phase de rémissions.

Elle provoque des crises de douleurs abdominales et diarrhées entrainant une grande fatigue, une perte de poids importante allant même parfois jusqu’à la dénutrition.Parfois, on peut aussi constater du sang et des glaires dans les selles, et une légère fièvre.

La maladie de Crohn peut aussi avoir des symptômes non digestifs : au niveau de la peau, des articulations, ou des yeux.

Datant de 1932 pour les premières découvertes, Crohn touche principalement la jonction intestin grêle et colon.

Les causes de la maladie de Crohn :

Depuis quelques années, on constate une augmentation de la maladie de Crohn. De nombreux scientifiques et chercheurs pensent que cela est lié à l’environnement des pays industrialisés.

La maladie de Crohn provoque une inflammation du tube digestif et de sa paroi provoque des fissures et des plaies rendant celle-ci poreuse.

On note aussi des prédispositions génétiques .

On pense aussi que des bactéries ou des virus tels que la salmonella compylobacter seraient des facteurs déclenchant de la maladie de Crohn.

Une flore intestinale déséquilibrée pourrait également y contribuer.

La maladie de Crohn étant chronique et auto-immune, des mesures de préventions sont utiles pour la ralentir et gagner en terme de confort.

A ce jour, il n’y a pas de médicaments miracle permettant de ne plus être atteints de la maladie de Crohn.

Mesures de prévention :

  • ne pas fumer, on sait aujourd’hui que c’est un facteur aggravant
  • éviter de prendre des médicaments anti-inflammatoires
  • pas de sucres raffinés
  • pas de boissons gazeuses
  • baisser la consommation de fibres alimentaires tels que le blé entier, certains fruits et légumes crus et non pelés
  • alimentation de soutien par intraveineuse peut parfois s’avérer utile pour se supplémenter en vitamines (et liquides caloriques pour reprendre du poids)
  • diminuer le stress et pratiquer la relaxation, sport, méditation…
  • on conseille également un régime sans gluten et sans lait

Compléments alimentaires :

  • des probiotiques (le plus souvent à base de lactobacillus) et ultra levure en cas de diarrhée
  • huile de poisson et oméga 3
  • phytothérapie : une poudre appelée formule de Bashyr à base de plusieurs plantes médicinales permettrait de réduire l’inflammation du tube digestif

Des sites ressources :

www.afa.asso.fr

www.carenity.com

www.ccfc.ca (groupe de soutien)

www.ccfa.org

 

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *