Les signes d’une maladie auto immune

Depuis plusieurs années je sévis en tant que maman d’enfants poly allergiques sur la toile ! Et c’est toujours le cas avec des améliorations pour ma grande fille de 10 ans qui est désormais intolérante et mon fils qui est passée de 17 allergies bébé à 4 aujourd’hui dont le gluten, lait et fruits à coques (amande noisette noix). L’éviction fonctionne, la réintroduction est parfois chaotique un pas en avant puis 2 en arrière avec pour devise doucement mais surement !

L’année 2017 a été difficile sur le plan de ma santé personnelle : 3 opérations en 1 an et la solution miracle proposée par le corps médical : des médicaments pour soulager la douleur, des hormones pour contrôler… mais là j’ai dit STOP mon corps a suffisamment parlé je vais faire une pause.

Alors je fais des recherches depuis plus de 9 mois et j’en suis arrivée à plusieurs conclusions :

  • les perturbateurs endocriniens ont leur part dans les maladies auto-immune
  • les tampons aussi on commence à parler du choc toxique qu’ils peuvent causer mais ils ont probablement aussi un rôle dans l’endométriose (le flux du sang lors des cycles retenus…
  • les pesticides de la nourriture qui entrainent des intolérances, des allergies, des intestins abîmés…etc
  • les plats préparés, industriels, les additifs … les conséquences sont terribles sur notre corps.
  • Hashimoto, Crohn, maladie de cœliaque, colite ulcérative, endométriose, arthrose, allergie, diabète…. une recrudescence de ces maladies est-ce bien normal ?
  • fatigue chronique, dépression, prise de poids ou perte de poids trop importante … que nous disent ces signes ?

Et si l’alimentation avait son rôle à jouer dans toutes ces histoires ?

Les signes chez moi étaient présents depuis des années : fatigue, anémie, douleurs à l’estomac, endométriose+++, migraine, vertige.

Pris un à un, on pourrait se dire rien d’anormal : à chaque symptôme son médicament ! sauf que j’ai déclenché une allergie sévère à é grandes familles d’antibiotiques, et tous ces symptômes mixés ensemble = mon corps ne va pas bien il lutte .

Je travaille actuellement un protocole d’auto-immunité assez stricte :

  • sans gluten, sans lait, sans certaines céréales, peu de sucre et des bonnes graisses, et surtout des produits bio.
  • Des probiotiques pour réparer la barrière intestinale.

Toutes mes recherches me mènent à cette même conclusion : amélioration voire une disparition des symptômes et dans certains cas une guérison.

Ce protocole s’adresse à tous ceux qui ont des intolérances alimentaires et des maladies auto-immunes (Hashimoto, endométriose, Crohn…)

Si vous souhaitez avoir plus d’infos, n’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter. Vous y trouverez des infos, des recettes et un menu pour une semaine.

Vous aimerez peut-être...

3 commentaires

  1. Bonjour, je suis polyallergique (fruits, fruits à coques et pollens) et certaines formes de laitages me posent aussi problème, en complément d’une alimentation diversifiée et équilibré, d’un mode de vie avec un stress réduit et d’un peu de sport, ma réflexion me pousse aussi du côté des probiotiques pour aller mieux. Il semble en avoir de toutes sortes. Auriez-vous des ressources vers lesquelles m’orienter à ce sujet ?
    Merci pour votre réponse !
    Ps : Merci pour votre blog, cela fait du bien de ne pas se sentir seule avec ses allergies 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *