Maladie auto immune : protocole alimentaire

Maladie auto immune rime souvent avec médicaments pour gérer la douleur liées aux inflammations chroniques. Dans un de mes articles, que vous pouvez lire ou relire ici, je vous parlais des signes évocateurs de la maladie auto immune.

Mettre en place un protocole alimentaire est assez contraignant au départ mais ensuite, lorsque l’on ressent les premiers effets positifs on se dit que l’on n’a pas fait out cela pour rien.

Il s’agit ici d’un protocole que l’on doit adapter à sa maladie auto immune, à ses allergies et aussi à ses goûts lorsque cela est possible. Et oui si vous n’aimez pas la noix de coco il sera difficile d’utiliser l’huile de coco, sa farine et sa crème même si c’est extrêmement bénéfique pour combattre la maladie !

Qu’est il recommandé de manger en cas de maladie auto-immune ?

  • protéines animales : viandes (boeuf, bison, porc), les abats, les poissons dits gras, fruits de mer, œufs, volailles, mouton
  • du « bon » gras : beurre ghee (recette ici), graisse de canard ou oie, huile olive, coco, avocat
  • légumes : crucifères,(chou, kale, chou de bruxelles, brocoli…), la famille de courges, patate douce, rutabaga, poireau, courgette, carotte, betterave, salade, épinard, navet
  • fruits et baies : citron, clémentine, raisin, framboise, myrtille, fraise, groseille, cranberries, pomme, figues, abricots, cerises, poire pêche,  kiwi, mangue, prune, noix de coco…
  • autres : olive, ail, oignon, échalote, ciboulette, persil, épices (sous réserve de tolérances)

on enlève (dans un premier temps puis on réintroduira doucement):

  • gluten
  • lait et dérivé
  • céréales
  • riz, pomme de terre
  • sucre raffiné
  • les additifs
  • café
  • chocolat

Pourquoi ?

Il est nécessaire de mettre les intestins au repos avec des aliments non transformés, bio ou issus de l’agriculture raisonnée, une cuisson douce à la vapeur le plus possible et des huiles de qualité.

Un large choix d’ingrédients s’offre à nous, mais il faut cuisiner, prendre son temps et écouter ses symptômes.

Je vous proposerai un fichier téléchargeable de YES/NO FOOD

 

 

 

 

Les informations données dans cet article ne se substituent en aucun cas à un suivi médical.

 

 

 

 

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *